F15, « Le bourg de Vic », Nohant-Vic (36)

Identification du site et de la sépulture : F15, « Le bourg de Vic», Nohant-Vic

Département : Indre

Datation de la sépulture : 428-609 (haut Moyen Âge)

Références bibliographiques :

Pichon, Livet 2015
Pichon I., Livet J., Nohant-Vic (Indre), Le bourg de Vic : restauration de l’église Saint-Martin et des fresques, Rapport de diagnostic, Pantin : Inrap, Centre Ile-de-France.


La sépulture F15 a été découverte dans un sondage ouvert le long du mur gouttereau nord de l’église. D’importantes couches de démolition et d’incendie bouleversent fortement les couches supérieures du sondage ainsi que les sépultures, rendant difficile la lecture du terrain et des creusements des fosses.

F15 est la plus ancienne inhumation découverte dans cette ouverture et la seule à présenter à une architecture funéraire en briques. Elle repose sur le substrat atteint à 0,80 m (235,16 m NGF) sous le niveau de sol actuel. La sépulture est conservée sur 1,07 m de longueur sur 0,38 m de largeur.

Le corps repose sur de grands morceaux de terre cuite architecturale réemployés. Un fragment est positionné verticalement en bout de sépulture et un dernier élément camoufle les pieds, supposant une couverture de ce type pour l’ensemble de la tombe.

Un gros fragment de brique (suspensura ?) et un plus petit d’imbrex ont été prélevés ainsi qu’un morceau de tegula. La suspensura est de pâte assez grossière. Elle mesure 20 et 26,50 centimètres de côté, quatre centimètre en épaisseur et présente également des traces de chauffe.

L’individu inhumé n’est représenté que par les restes de sacrum et deux membres inférieurs, en connexion et en extension. Les ossements indiquent que le défunt était adulte et déposé sur le dos, dans une orientation ouest-est, tête à l’ouest.

Si ces architectures se rencontrent dans toute la Gaule, les inhumations dans des coffres en tuiles restent minoritaires dans les espaces funéraires. Ces architectures sont utilisées dès le début de notre ère jusqu’au VIIe siècle et connaissent un développement vers les IVe –Ve siècles

La datation radiocarbone sur un reste osseux de F15 date l’aménagement de la tombe des Ve-VIIe siècles.

 

Pour citer cette notice :

Pichon I, Livet J., « F15 «  Le bourg de Vic », Nohant-Vic (36)  » in Typo-chronologies des tombes à inhumation, publié le 07/11/2018, https://gaaf11.hypotheses.org/1641.

 

Télécharger la notice au format PDF

 

Nohant-Vic, « Le bourg de Vic », vue zénithale de la sépulture F15. © I. Pichon, Inrap, 2015.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.