Archéologie de la mort chrétienne en Arménie : première typo-chronologie des tombes entre Antiquité tardive et époque contemporaine à partir de l’étude du site d’Ereruyk

Mercredi 05 juin, 17h30

Archéologie de la mort chrétienne en Arménie : première typo-chronologie des tombes entre Antiquité tardive et époque contemporaine à partir de l’étude du site d’Ereruyk

P. Bailet, P. Donabédian et D. Martinez

Des fouilles archéologiques ont été réalisées entre 2011 et 2015 dans l’emprise du cimetière associé à la basilique paléochrétienne d’Ereruyk, à AniPemza, localité située dans l’extrémité ouest de l’Arménie actuelle. Ces recherches ont constitué l’un des volets d’un programme d’étude pluridisciplinaire porté par le Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée (LA3M- Université Aix-Marseille, CNRS-UMR 7298) et dirigé par Patrick Donabédian. Elles se sont concentrées sur le flanc sud ainsi qu’au chevet de la basilique, dans le but d’approcher la chronologie de l’aire funéraire ainsi que celle du lieu de culte et des bâtiments alentour. Au-delà, l’étude du recrutement de la population inhumée et l’analyse des pratiques funéraires visaient à proposer une première approche de la mort chrétienne en Arménie, thématique jusqu’à présent inexplorée, et d’effectuer des comparaisons avec le Moyen-Orient et l’Occident tardo-antique et médiéval. À ce titre, près de 80 tombes ont été fouillées et 7 séquences d’inhumation, comprises entre le Ve et le XXe siècle, ont été distinguées sur la base d’arguments stratigraphiques et de datations radiométriques. Une ébauche de typo-chronologie des tombes chrétiennes a ainsi pu être établie. Celle-ci constitue aujourd’hui le premier référentiel en la matière pour cette région du Caucase du Sud.

Retour vers le programme <<<


Basilique paléochrétienne d’Ereruyk © Patrick Donabédian, 2012

 

Sépulture double, cimetière église d’Ereruyk. © Damien Martinezn 2013


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.