2nd appel à communication

Dans la pratique, le recours à la datation des tombes par typo‐chronologie est fréquent. Il est souvent associé à d’autres datations, comme celles données par les assemblages de dépôts de mobilier, par radiocarbone ou encore celles déduites de l’analyse stratigraphique. En archéologie funéraire les typochronologies sont mises en oeuvre selon différentes approches, de l’ensemble des éléments constitutifs de la tombe à une partie d’entre eux : positions des défunts, contenants des corps, assemblages de mobilier et rituels associés, aménagements et architectures funéraires de surface ou interne à la fosse…

Certains référentiels typo‐chronologiques, parfois anciens, sont aujourd’hui à la disposition des archéologues, comme par exemple la 3e partie des actes du colloque Archéa d’Orléans de 1994 (Archéologie du cimetière chrétien, publié en 1996). Les avancées récentes de la recherche, dues en particulier à l’essor de l’archéologie préventive, ont permis la production d’une documentation renouvelée en archéologie funéraire, dont des vestiges bien datés, notamment grâce à la multiplication des analyses radiocarbones. Ces nouvelles données doivent pouvoir contribuer à l’établissement ou à la réactualisation d’outils typo‐chronologiques.

C’est l’ambition de la XIe Rencontre du Gaaf qui se tiendra à Tours les 3, 4 et 5 juin 2019. Il y sera présenté les avancées des connaissances et les découvertes des deux dernières décennies autour des typochronologies des tombes à inhumation ou, plus généralement, des dépôts volontaires de corps non brûlés de la Préhistoire à nos jours : pratiques funéraires inédites, nouvelles datations, nouvelles géographies… In fine, la Rencontre vise à la production de nouveaux référentiels dans le domaine : spécificités ou concordances régionales, phénomènes de continuités ou de ruptures perçus dans la longue durée, particularismes associés à certains contextes funéraires…

 

Les présentations et discussions s’organiseront au sein de trois sessions :
‐ La première permettra de présenter des synthèses territoriales
‐ La deuxième abordera des aspects méthodologiques
‐ La troisième regroupera des approches thématiques.

Plus d’informations disponibles sur le site du Gaaf : https://www.gaaf-asso.fr/

Les propositions de communications et posters devront être adressées au comité d’organisation par courrier électronique avant le 30 novembre 2018 : rencontre2019@gaaf‐asso.fr

Télécharger l’appel à communication au format PDF


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.